Visitez les châteaux de la Loire virtuellement sur Google

Par / 19th avril, 2017 / Non classé / Pas de commentaire

VIDÉO – Le géant de l’Internet a conclu un accord avec quelque dix-huit châteaux de la Loire. Les visiteurs pourront désormais les découvrir virtuellement grâce à la technologie de capture Street View.

Source : Visitez les châteaux de la Loire virtuellement sur Google

Zoo de Beauval « La Terre des Lions » ouvre ses portes samedi 1er avril 2017 !

Par / 3rd avril, 2017 / Non classé / Pas de commentaire

« La Terre des Lions » ouvre ses portes samedi 1er avril 2017 !

L’ouverture officielle aura lieu samedi 1er avril à 10h,

en présence de la famille Delord.
Le vendredi 14 avril, les lions rejoindront leur nouveau territoire

DSC01446Le nouvel espace des fauves a été pensé comme un véritable territoire au cœur de la Savane. Sur une superficie de 5300 m², rien n’a été laissé au hasard afin que les lions se plaisent dans leur nouvel environnement. Le vaste espace offre, en effet, de multiples possibilités d’exploration pour les animaux qui peuvent, au choix, s’installer près d’un rocher, s’abriter à l’ombre d’un baobab géant ou encore se délasser au pied d’uneimmense cascade. De larges allées de promenade mènent à un tunnel aux allures de grotte. Celui-ci, paré de nombreuses vitres et puits de lumière, offre une vue immersive dans l’habitat de l’animal, tout en respectant sa tranquillité. Il débouche également sur une immense étendue qui sépare les félins des visiteurs. Le face-à-face promet d’être inoubliable.

Aux côtés de nos amis à crinière, des lycaons seront également prochainement visibles dans ce nouvel espace de liberté pensé pour eux.

Les suricates ont, quant à eux, déjà pris possession de leur nouveau territoire.

Ponts du mois de Mai – réservez dès maintenant

Par / 17th mars, 2017 / Non classé / Pas de commentaire

Préparez dès maintenant votre séjour en Val de Loire

DSC01323

 

Visite des châteaux de la  Loire – Chambord , Chenonceaux, Amboise, Chaumont, Clos Lucé……

Visite du Zoo de Beauval

Pendant les vacances de Pâques et les Week End du mois de Mai , nous enregistrons déjà une forte demande.

N’hésitez pas a réserver dès maintenant votre séjour et retenir votre hébergement.

à Bientôt en Touraine.

Au meilleur tarif directement sur notre le site de l’hôtel   ICI

 

 

Replay – Passion patrimoine : En remontant la Loire

Par / 23rd février, 2017 / Non classé / Pas de commentaire

Des Racines et des ailes ‘ vallée de la Loire’

Replay – Passion patrimoine : En remontant la Loire, de l’estuaire au Val d’Amboise – Des racines et des ailes

Loire

Carole Gaessler propose de remonter le cours de la Loire, de l’océan Atlantique aux portes de la Touraine. A la faveur d’une grande marée, Stéphanie Aumenier, ingénieur écologue, survole les marais de l’estuaire, surveillant avec attention cette zone entre terre et eau. Quant à Guillaume Douaud, éleveur de vaches,

il doit mettre son troupeau à l’abri de la montée des eaux dix fois par an. De son côté, Olivier Absalon présente les plus beaux patrimoines de Nantes à bord de son bateau traditionnel. Dans le centre historique de la ville, il explique l’évolution du plan de la cité dans les années 30, lorsque le cours de la Loire a été détourné. Une promenade au coeur de Nantes permet également d’en découvrir l’un des lieux emblématiques : le passage Pommeraye. Construit au XIXe siècle, il reliait le centre de la ville aux quais de la Loire.

Avec ce film inédit de la collection « Passion Patrimoine », nous remontons le cours de la Loire depuis l’océan Atlantique jusqu’aux portes de la Touraine.A la faveur d’une grande marée, Stéphanie Aumenier, ingénieure écologue, survole les marais de l’estuaire. Elle surveille avec attention cette zone entre terre et eau que l’homme a patiemment apprivoisée.  Nous suivons Guillaume Douaud, éleveur de vaches. Dix fois par an,  il doit mettre son troupeau à l’abri de la montée des eaux.

Olivier Absalon nous emmène sur un bateau traditionnel de la Loire  à la découverte des plus beaux patrimoines de Nantes. Les grandes grues portuaires sont aujourd’hui le symbole de cette ville.
Nous retrouvons Olivier dans le centre historique de Nantes – une ville dont le plan a beaucoup évolué dans les années 1930 lorsque le cours de la Loire a été détourné.

Au cœur de la ville, un trésor du patrimoine nantais : le passage Pommeraye. Construit au 19ème siècle, il reliait le centre de Nantes aux quais de la Loire. Ce lieu est toujours très apprécié des Nantais.

Dans le Saumurois, un passionné du fleuve, Jean-Maurice Belayche, navigue sur une toue traditionnelle qu’il a aménagée en gîte-hôtel flottant. A Saumur, il est attendu par le nouveau propriétaire de la distillerie Combier. Avec ses alambics disposés sur une structure métallique de type Eiffel, il relance la fabrication de triple sec.

Saumur c’est également la cité du Cadre Noir, une école militaire créée sous Napoléon 1er pour former l’élite de la cavalerie française. Nous avons pu suivre les maîtres écuyers dans les coulisses des répétitions pour leur nouveau spectacle.

Un peu plus à l’est, en Touraine, Laurent Meudic a ouvert une épicerie fine il y a trois ans. Régulièrement, il rend visite aux producteurs locaux comme Peter Hahn, un producteur de Vouvray qui travaille ses vignes à l’ancienne. Puis, Laurent nous fait partager le quotidien d’un pêcheur pas comme les autres. Thierry Bouvet relance la pêche urbaine dans la Loire, entre les ponts de la ville de Tours.

Enfin, le photographe Jean-Baptiste Rabouan pose son regard sur le château de Langeais. Ce grand reporter globe-trotter nous invite également pour un vol extraordinaire à quelques mètres au-dessus de la Loire sauvage. Un trajet aérien qu’il effectue à bord d’une Cinébulle, une mini-montgolfière unique conçue pour s’approcher au plus près de la canopée.

Le patrimoine en fêtes | J’aime mon patrimoine

Par / 20th février, 2017 / Non classé / Pas de commentaire

Le patrimoine en fêtes Profitant d’un passage dans cette prodigieuse Vallée de la Loire, j’ai voulu revoir le château de Chenonceau. J’éprouve une véritable passion pour cette demeure à la fois imposante et gracieuse à l’image des personnalités féminines qui l’ont habitée.  En arrivant le temps était maussade, le ciel brumeux. Un climat peu propice à l’enchantement. Pourtant, dès la porte franchie, quel émerveillement ! L’esprit de Noël semblait avoir pris possession du lieu. Outre les sapins vêtus de roug

Source : Le patrimoine en fêtes | J’aime mon patrimoine

Les Trésors des Châteaux de la Loire sur France 5

Par / 30th janvier, 2017 / Non classé / Pas de commentaire

 

tresors-chateaux-loire-france-5-documentaire-780x300

France 5 fête Noël comme il se doit, le 25 décembre à 20h40 en diffusant un reportage consacré aux Trésors des Châteaux de la Loire !

Classé depuis 2000 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le Val de Loire possède sans conteste quelques uns des plus beaux trésors du patrimoine français : les Châteaux de la Loire !

La Vallée des Rois a vu se construire, sur les rives du plus long fleuve de France, quelques uns des plus beaux châteaux français, désirés par les monarques qui se sont succédé sur le trône de France.

Au XVe siècle, le pouvoir royal vient s’installer sur les bords de Loire, entre BloisAmboiseChambord et Chenonceau. De Charles VII à Henri III, les rois de la dynastie Valois vont transposer en France ce qu’ils découvrent en Italie : une nouvelle esthétique et un nouvel art de vivre qui restera dans l’histoire comme « La Renaissance« . Pour y parvenir, nos souverains n’hésitent pas à faire venir de nombreux artistes et artisans italiens, parmi lesquels le plus célèbre d’entre eux : le génie Léonard de Vinci !

D’Amboise à Villandry, en passant par Blois, Chambord, Chenonceau, Cheverny ou Azay-le-Rideau, une visite virtuelle des plus beaux châteaux de la Loire s’offre à vous, pour le plaisir des yeux ! A ne pas manquer 😉

« Les Trésors des Châteaux de la Loire » – Vendredi 25 décembre à 20h40 sur France 5

  • Documentaire de Françoise Cros de Fabrique
  • Durée : 1h32
  • Tous publics
  • Rediffusion : le 30 décembre 2015 à 15h50.

– Plus d’infos : france5.fr
– Crédit Photo : Lieven Smits (CC)

Loïc Simon

À qui appartient… le château de Chenonceau

Par / 6th janvier, 2017 / Non classé / Pas de commentaire

 

 

vue exterieur du château , rives du Cher

À qui appartient… le château de Chenonceau

C’est le château privé le plus visité de France. Propriété de la famille Menier depuis près d’un siècle, il est géré comme une véritable entreprise. Sans la moindre subvention.

Le château de Chenonceau a toujours été une affaire de femmes. Construit sur le Cher au XVIe siècle, l’ancien moulin acquiert ses lettres de noblesse grâce à Diane de Poitiers. La maîtresse d’Henri II y fait construire un pont pour pouvoir aller chasser d’une rive à l’autre. Une fois veuve, la reine Catherine de Médicis, qui se bat pour l’arracher à l’ancienne favorite, achèvera les travaux. C’est elle qui dotera le pont de ses fameuses galeries de deux étages, futures salles de bal, et donnera à Chenonceau ses jardins géométriques.

Depuis vingt ans, Laure Menier, conservatrice et propriétaire du château avec son mari, a fait de Chenonceau un vivier d’art contemporain (Olivier Debré, les frères Lalanne, Manolo Valdés, Trémois…). Les 850 000 visiteurs annuels dont 40 % d’étrangers déambulent, iPod vissé sur les oreilles en guise d’audioguide.

Depuis Diane de Poitiers, Chenonceau a connu divers propriétaires. Henri Menier, qui a fait fortune dans le chocolat, l’achète en 1913. Il meurt peu après, mais la famille conserve le monument qui, pendant la Grande Guerre, accueille un hôpital militaire. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il se retrouve sur la ligne de démarcation et la Résistance l’utilise comme lieu de passage en zone libre. Après la guerre, le président américain Harry Truman s’y arrêtera lors de l’une de ses visites en France. Giovanni Agnelli, fondateur de Fiat, qui s’y rendait en jet privé, appréciait l’inspiration vénitienne des lieux. Depuis, la philosophie des Menier n’a pas changé. «L’accueil du visiteur doit être celui que l’on réserve à un hôte», explique Laure Menier. Jusqu’aux bouquets de fleurs disposés dans chaque salle du château.

Une marque de luxe

Contrairement à d’autres châteaux de la Loire comme ceux d’Amboise ou de Chambord, Chenonceau ne reçoit aucune subvention publique, cette philosophie est devenue une nécessité. Rentabilité oblige. «Il est pénible de faire cavalier seul, regrette Laure Menier. Le rayonnement économique de Chenonceau devrait être reconnu.» La propriétaire déplore que, depuis vingt ans, tous les travaux à l’exception des derniers en cours (3,5 millions d’euros pour refaire la billetterie, la boutique de souvenirs et le toit) aient été autofinancés.

La famille, qui gère le château par le biais de deux entreprises, a donc pris le parti de diversifier les ressources et d’innover. Tant en matière de restauration (self-service et restaurant gastronomique avec un taux de remplissage proche de 100 %) que d’accueil (promenades nocturnes, en barque…).

Même si la billetterie représente les trois quarts du chiffre d’affaires, la location d’iPod (3,50 euros) fait la différence en termes d’image. En 2004, c’est une première mondiale. Depuis, 250 000 visiteurs ont été séduits. L’iPod vidéo a été introduit l’an passé, de même qu’une visite pour les enfants. Conservateurs de musée américains et japonais se pressent à Chenonceau pour s’en inspirer. Au point qu’Apple a créé un département dédié à New York. En France, Versailles, le Louvre et Beaubourg l’ont expérimenté brièvement.

Ce positionnement haut de gamme ne doit rien au hasard. Laure Menier en est convaincue : son château une «vraie PME» qui emploie une cinquantaine de salariés doit être géré comme une marque du luxe français, en particulier à l’étranger. Membre du comité Colbert (qui fédère les entreprises françaises du luxe), Chenonceau vise la clientèle des pays émergents, Inde, Chine et Brésil en tête. Le château, qui possède (avec Amboise) un bureau à Pékin, a signé une convention avec le Musée national de Chine et son vice-ministre de la Culture. Il n’exclut pas, à terme, de recevoir des artistes chinois en résidence.

La famille Menier, qui entretient des relations étroites avec l’ambassade des États-Unis, est aussi à l’origine d’une association pour le rayonnement des châteaux de la Loire. Un moyen supplémentaire de promouvoir le rôle de Chenonceau dans la région.

Keren Lentschner

Vacances de février : agenda des vacances en famille.

Par / 6th janvier, 2017 / Non classé / Pas de commentaire

 

Pour les vacances de février

montpoupon-echappees-a-velo-region-centre-val-de-loire

Nous vous avons sélectionné quelques idées de sorties avec les enfants. Après quelques semaines de froid, il est temps de remettre le nez dehors dès qu’un rayon de soleil illumine notre belle Touraine !Les vacances de février dans les châteaux  A la forteresse royale de Chinon, il vous est proposé de partir à la recherche des secrets de Richard cœur de Lion grâce au tout nouveau « Live Escape Game » mis en place !Au château royal d’Amboise, un parcours via une application sur I-Pad « au service du roy » vous plonge (en particulier, les enfants de 11 à 14 ans) dans l’esthétique d’un film d’animation. Duel, énigme, exploration… tout y est. Quant aux châteaux de Langeais et de Montpoupon, leur visite permet de découvrir en s’amusant la vie… de château ! Si les enfants peuvent se déguiser dans le premier, le second a ouvert au public les anciennes chambres de la famille de la Motte Saint-Pierre, meublées avec les objets issus de la fin du XIXème/début XXème siècle. Un beau plongeon dans une Histoire à la fois proche et lointaine !    Au château d’Azay-le-Rideau, le chantier du siècle se poursuit, et avec lui, la superbe exposition sur les métiers et techniques de restauration des pierres, des menuiseries, des maçonneries ou encore de la charpente. Parallèlement, les lundis, mercredis et samedis à 14h30 (du 8 au 27 février), les enfants pourront partir à la recherche de masques et mascarons cachés dans le décor du château, avant de confectionner le leur au cours d’un atelier.

Source : Vacances de février : agenda des vacances en famille.

On vous dévoile les nouveautés 2017 du ZooParc !

md_465928

 

ON VOUS DÉVOILE LES NOUVEAUTÉS 2017 DU ZOOPARC ! NOUVEAUTÉS 2017Dans une nouvelle étendue du ZooParc, un magnifique territoire sera dédié aux lions d’Afrique : LA TERRE DES LIONS. Des lycaons, chiens sauvages africains et des suricates s’installeront dans un espace voisin. Chez les éléphants, de nouvelles femelles rejoindront notre groupe actuel. Les pachydermes pourront profiter d’un environnement plus grand avec la création d’une 3ème plaine !

Source : On vous dévoile
les nouveautés 2017 du ZooParc !

Petit déjeuner Offert

Notre offre du moment – Petit Déjeuner

POUR TOUTE RESERVATION AVANT LE 15 MARS 2017

Petitdejoffert

En réservant votre sejour avant le 15 MARS 2017 , vous bénéficiez du meilleur tarif garanti car sans frais d’agence ni intermédiaires, vous êtes en relation direct avec l’hôtel CLAIR COTTAGE.

1 petit déjeuner est offert par chambre et par nuit *

Le parking privé est gratuit

Vous pouvez payer apres votre séjour ( aucune avance )

 *  1  petit dejeuner offert par chambre et par nuit  ( chambre Confort , Chambre triple , Chambre Twin , Chambre Quadruple )
* 2  petits dejeuners offerts par Nuit ( Chambre familiale 5 pers )